L’Obélisque de Buenos Aires

L’Obélisque de Buenos Aires, situé à l’intersection des avenues Corrientes, 9 de Julio et Diagonal Norte sur la Plaza de la República, est l’un des monuments les plus emblématiques de la capitale argentine. Construit en 1936 pour célébrer le quatrième centenaire de la fondation de la ville, ce monument est un symbole incontournable de Buenos Aires.

photo aérienne de l’obélisque de Buenos Aires et des bâtiments autour
Crédit photo: Merci Mario Ame sur Unsplash.com

Description et Construction

Conçu par l’architecte argentin Alberto Prebisch (1899-1970), l’obélisque est une structure en béton armé, de forme trapézoïdale avec une base carrée de 6,8 mètres de côté et une hauteur de 67,5 mètres. Son intérieur est creux et abrite un escalier droit. Initialement, il était revêtu de pierres provenant des carrières de Córdoba, mais celles-ci furent remplacées plus tard par un enduit cimentaire peint en blanc, imitant des plaques de pierre.

La construction de l’obélisque a été réalisée en un temps record par 157 ouvriers en seulement 31 jours. Pour ce faire, 680 m³ de ciment et 1 300 mètres de pierre calcaire de Córdoba ont été utilisés. Malheureusement, ce chantier a coûté la vie à un ouvrier italien, José Cosentino, qui est tombé dans l’une des voûtes des fondations.

photo aérienne de l’avenue 9 de Julio et de l’obélisque de Buenos Aires. Sur les côtés de l’avenue il y a des bâtiments.
Credit photo: Merci Dione Film sur Unsplash.com

Histoire et Controverse

Inauguré le 23 mai 1936 en présence du président Agustín P. Justo, l’obélisque fut initialement très mal accueilli par la population et les autorités locales. En 1939, une loi pour sa démolition fut même approuvée par le Conseil Délibérant, citant des raisons économiques, esthétiques et de sécurité publique. Cependant, cette démolition fut évitée grâce au veto du maire Arturo Goyeneche, qui argua que l’obélisque se trouvait sous juridiction nationale. Par la suite, le revêtement de pierre a été remplacé par du ciment peint avec de latex.

Construction de l’obélisque de Buenos Aires avec une structure autour pour les maçons
Construction de l’obélisque en 1936. Crédit photo: Archivo General de la Nación.

Signification et Fonction Urbaine

L’obélisque ne visait pas à symboliser un concept spécifique selon Prebisch, mais à offrir une forme architecturale simple et nette, bien adaptée à son environnement urbain. Il était destiné à servir de point de perspective au croisement des grandes avenues de Buenos Aires, tout en intégrant l’apogée de l’architecture moderne de la ville avec les premiers gratte-ciel comme le Comega, le Safico et le Kavanagh.

photo de l’obélisque de Buenos Aires avec les gens marchant autour et les voitures circulant aussi
Obélisque en 1945. Crédit photo: Archivo General de la Nación.

Article recommandé: QUE FAIRE À BUENOS AIRES en 3 JOURS?

Inscription et Inscriptions sur l’Obélisque de Buenos Aires

Chacune des quatre faces de l’obélisque porte des inscriptions historiques:

  • Nord : « En ce lieu, dans la tour de San Nicolás, fut hissé pour la première fois dans la ville le drapeau national le 23 août 1812. »
  • Ouest : « Capitale Fédérale. Loi dictée par le Congrès National le 20 septembre 1880 à l’initiative du Président Nicolás Avellaneda. Décret du Président Julio A. Roca le 6 décembre 1880. »
  • Sud : « Deuxième fondation par Juan de Garay le 11 juin 1580. » Avec un poème de Baldomero Fernández Moreno.
  • Est : « Buenos Aires à la République. Au IVe Centenaire de la fondation de la ville par Don Pedro de Mendoza. 2 février 1536. »

Utilisation dans les Campagnes de Sensibilisation

L’obélisque a également été utilisé à deux reprises dans le cadre de campagnes de sensibilisation en étant couvert par un préservatif géant. La première fois, en 2005, était une initiative réelle visant à promouvoir la prévention du VIH. La seconde fois, c’était en 2023, pour promouvoir la série « Sex Education » de Netflix. Cette fois-ci, le préservatif géant n’était pas réel; il a été ajouté grâce à des techniques de CGI sur une vidéo.

Conclusion

Aujourd’hui, l’obélisque est un symbole de Buenos Aires, célébré pour sa simplicité architecturale et sa signification historique. Bien qu’il ait suscité des controverses à ses débuts, il est maintenant un point de repère reconnu et admiré, représentant la modernité et le développement urbain de la capitale argentine.

Pour en savoir plus sur l’Obélisque de Buenos Aires et son histoire fascinante, vous pouvez consulter les sources suivantes :

  • Moderna Buenos Aires: modernabuenosaires.org
  • Diario Clarín, article du 20 mai 2011: « Quisieron tirarlo abajo, lo salvaron y cumple 75 años ».
  • Livres : « Barrios calles y plazas », « Alberto Prebisch y las artes plásticas », « Monumentos y obras de arte en el espacio público de la Ciudad de Buenos Aires ».
👉👉PARTAGEZ L'ARTICLE 👉👉
0 0 votes
Évaluation de l'article
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

FULANO VEND-IL DES VOYAGES?

NON, Fulanoinfo est un site d’information sur l’Argentine, créé par des argentins amoureux de la langue française et professionnels du tourisme. On vous donne des informations essentielles pour préparer votre voyage en Argentine. Conseils, recommandations et réductions de la part d’un argentin.

EXCUSEZ-MOI POUR L’ORTOGRAPHIE

Je suis un argentin qui aime transmettre les connaissances du tourisme du pays où je suis né et j’habite.
J’ai étudié le français pendant de nombreuses années, une langue que j’aime, mais je ne suis pas d’un pays francophone et je n’ai pas eu l’opportunité d’y habiter, donc je vous demande votre compréhension par rapport à l’écriture. Toute faute d’orthographe ou de grammaire, merci de me le faire savoir et je la modifierai. Merci beaucoup :)

COLABORER

Si vous avez aimez un article du blog (ou plusieurs) et que vous souhaitez collaborer pour soutenir mon projet et travail, vous pouvez aider le blog pour très peu d’argent. On a pensé l’idée d’un café symbolique. Un café en Argentine coûte environ 3 USD, ……  🤗🤗🤗 merci infiniment!!!

PUBLICITÉ